Sparte, tome 2, Ignorer toujours la douleur de Simon et Weber

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Sparte, tome 2, Ignorer toujours la douleur de Simon et Weber

Je vous ai déjà dit tout le bien que je pensais du premier tome de la trilogie "Sparte" de Simon et Weber. C'est à retrouver à cette adresse: http://www.lesdiagonalesdutemps.com/article-sparte-de-christophe-simon-et-patrick-weber-84142664.html.

"Ignorer toujour la douleur" fait donc suite à "Ne jamais demander grâce". Au deuxième siècle avant l'ère chrétienne, Nabis, le roi sparte est inquiet. Il a été trahi ! Le charismatique et vénéré rebelle Agésilas le menace aux portes de la ville et harangue ses troupes. Surtout, l'armée ennemie de la ligue achéenne est prête pour la bataille qui rayera Sparte de la carte. De son côté, Diodore, le vaillant hilote, chasseur de primes, chargé de livrer Agélisas au roi, se noie dans les beuveries après l'échec de sa mission et l'enlèvement par le roi du jeune Dorkis qui était sous sa protection. Dans un sursaut d'orgueil, il se faufile dans le palais royal et tente d'obtenir la rupture du contrat concernant Agésilas et la libération de son protégé Dorkis. En retour, il reçoit le doigt de Dorkis... Alors qu'une révolte fromenté par un mystérieux personnage éclate dans la ville... 

Sparte, tome 2, Ignorer toujours la douleur de Simon et Weber

Malgrè l'intelligence et l'originalité du scénario de Weber, c'est plus encore pour le dessin de Simon que cette série mérite d'être dans votre bibliothèque. Plus que d'autres qui s'autoproclament les héritiers de Jacques Martin, Simon m'en parait le véritable successeur et l'on peut regretter qu'il ait renoncer (espérons qu'il reviendra sur sa décision) à dessiner d'autres Alix. Il a dessiné "La conjuration de Baal", le tome 30 des aventures d'Alix. Simon possède une sensualité dans le trait et une volonté de faire fi du visuellement politiquement correct en vigueur aujourd'hui (même s'il y a moins de jeunes personnes dénudées dans ce deuxième tome que dans le premier) qui fait plaisir à voir et qui aurait ravi Jacques Martin. Simon est un dessinateur qui s'améliore encore d'album en album et qui n'a pas atteint encore l'optimum de ses capacités. L'encrage n'est pas encore parfait et ne rend pas complètement justice à la souplesse du crayonné. S'il est le plus convaincant héritier de Jacques Martin c'est plus dans l'esprit nottament par les nombreuses nudités masculines que par le trait. Simon a su modernisé le dessin de Jacques Martin, le rendant plus dynamique grâce a de fréquents changements de valeur de plan et en faisant exploser le gaufrier classique de la page. Certains dessins s'étalent sur toute une double page, du beau bédéscope!

Les couleurs réalisées à l'ordinateur montrent que cela peut donner de subtiles teintes, une réussite dans le domaine.  

Sparte, tome 2, Ignorer toujours la douleur de Simon et Weber

Il est déjà original de choisir la Grèce antique comme cadre d'une bande dessinée, même si cette période semble de plus en plus intéresser le neuvième art. Et encore plus de situer une intrigue à Sparte lors de sa décadence. Comme je l'avais déjà signalé lors de la parution du premier tome il aurait été bon d'ajouté aux album un petit topo de la situation historique, fort embrouillée de l'époque. Malheureusement, il n'y a toujours rien dans celui-ci. Dans mon billet sur le premier album j'ai essayé de remédier à la chose.

Le scénario de Weber est une véritable tragédie grecque, au sens du théâtre classique. Il est très dense et ce deuxième tome introduit de nouveaux personnages. La lecture demande une attention assez soutenue. Malgré la richesse de la trame dramatique on prévoit malheureusement assez souvent ce qui va se produire. Il reste que l'on attend avec impatience le troisième et dernier volume de cette série.

Sparte, tome 2, Ignorer toujours la douleur de Simon et Weber

pour retrouver l'antiquité en Bande dessinée sur le blog: Thermae romae de Mari YamazakiEurêka! d'Hitoshi Iwaaki 

Pour retrouver Alix et Jacques Martin sur le blog

Alix nuAlix Enak, amitié érotiqueLa conjuration de Baal de Christophe Simon et Michel Lafon, Un épisode de la vie d'Alexandre le grand, vu par Jacques Martin,  Jacques Martin, auteur classique,  Le Fleuve de Jade, une aventure d'Alix par J. Martin et R. Morales,  Les filles dans AlixLes chats dans Alix,  Jacques Martin, un auteur paradoxalement méconnu,  case en exergue, 2 Jacques Martin,  Alix vu par ses dessinateurs,  Alix senator, Les aigles de sang, dessin Thiérry Démarez, scénario Valérie Mangin,  Pour se souvenir de l'exposition Jacques Martin à la Maison de la bande dessinée à Bruxellesla cote des dessins de Jacques Martin

Deux vidéos de Jacques Martin interviewé sur Youtube en 1 et en 2

Tous les Alix chroniqués sur le blog d'argoul 

Publié dans Bande-dessinée

Commenter cet article

François 30/08/2014 19:18

Le tome 3 est annoncé pour janvier 2015

B.A. 30/08/2014 20:05

Merci pour cette information