Street art Beaubourg et le Marais vus par Ismau en mai 2014

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Street art Beaubourg et le Marais vus par Ismau en mai 2014
Street art Beaubourg et le Marais vus par Ismau en mai 2014
Street art Beaubourg et le Marais vus par Ismau en mai 2014
Street art Beaubourg et le Marais vus par Ismau en mai 2014
Street art Beaubourg et le Marais vus par Ismau en mai 2014
Street art Beaubourg et le Marais vus par Ismau en mai 2014
Street art Beaubourg et le Marais vus par Ismau en mai 2014
Street art Beaubourg et le Marais vus par Ismau en mai 2014
Street art Beaubourg et le Marais vus par Ismau en mai 2014
Street art Beaubourg et le Marais vus par Ismau en mai 2014
Street art Beaubourg et le Marais vus par Ismau en mai 2014
Street art Beaubourg et le Marais vus par Ismau en mai 2014
Street art Beaubourg et le Marais vus par Ismau en mai 2014
Street art Beaubourg et le Marais vus par Ismau en mai 2014

Street art sur le blog: street art à Montreuil,  Mosko et associés ou le street art français sur les murs de La Havane,  street art bruxellois,  Street art à Londres,  Le général Lee (?) en prison rue Vaneau,  Une après-midi le long du canal saint-Martin,  Einstein se promène rue de Buci,  Street art à Lisbonne,  Les monstres sont entrés dans Paris,  Pochoir parisien,  skate et street art au bord de la Tamise,  street art londonien,  Salvador Escalona, maitre du street art à La Havanestreet art, à La Havane,  street art, dans le XX ème,  Street art, Alechinsky rue Descartes,  street art, un serpentaire rue de Sèvres,  Street art à Cordoue,  chat et street art à Grenade,  street art à Sévillestreet art et garçons à Tokyo,  street art rue des rosiers,  street art du coté du XIX ème arrondissement,  Street art dans le XX ème arrondissement de Paris au dernier jour de l'année 2011,  street art parisien, 1985, signé Blek,  street art entre Bastille et Marais,  street art à Christiana, Copenhaguestreet art parisien,  street art sètois,  street art par Philippe Le Grand,  Street art parisien, septembre 2012 Les vitrines de Majane Satrapi illustrant l'anniversaire du Bon Marché hommage du street art parisien à Chris Marker,  street art à Bilbao,  street art à Bari,  Au-delà du street art au musée de la Poste,  street art à Amsterdam,  street art parisien dans l'hiver 2012-2013,  street art à Naples,  street art Paris, l'immeuble qui saigne,  street art, rue Saint-André-des-arts,  street art à Venise,  street art, un ara dans le XIX ème!,  street art à Saint-Germain des prés dans le bel été 2013,  street art à Paris dans le bel été 2013,  Le Paris 2013 de Bruno, street art,  Zilda, maitre du street artZilda, maitre du street art (2),  Le Paris 2013 de Bruno, street art (2) du coté de GainsbourgLéo & Pipo (street art) , Street art de Bruno du coté de la rue de Seine,  Street art au bord de la Tamise,  street art à Saint-Germain des prés, décembre 2013,  Le Street Art de Maldito Juanito Le street art en France vu par Ismau street art dans le 6 ème arrondissement en janvier 2014,  Street art vu par Rodolphe Sebbah,  street art à Paris et ses alentours vu par Bruno en janvier 2014,  street art à Paris en 1988,  Street art à Paris rive gauche, hiver 2014 par Bruno,  street art, Paris entre deux rives,  Street art à Londres,  street art dans le Marais au printemps 2010,  street art, HOPNN sur les berges de la Seine,  street art, Baudelocque sur les berges de la Seine,  street art dans le quartier Mouffetard au printemps 2014 par Bruno,  Street art à BarcelonLe street art de Daniel Davidowitzstreet art du coté du Centre Pompidou à Paris en mai 2014

pour les billets récent sur le street art voir dorénavant la rubrique street art.

 

Publié dans street art

Commenter cet article

xristophe 21/07/2014 03:10

La façon dont Ismau intègre ses "dessins de rue" à leur réel ambiant - et réciproquement, me fait comme l'effet d'un petit miracle, très souvent : car une gr^ace se dégage de chaque vue ou presque, de chaque alliage, poétique et humoristique, et délicat toujours, et inspiré, d'une inspiration très particulière et personnelle, entre aisance naturelle et un art consommé, des plus rusés ; qui épate le badaud parisien que je suis, qui n'a jamais vu ça lui dans la Capitale ! (ce visage géant fellinien qui sort de l'ombre au milieu du Marais, par exemple !)

B.A.. 24/07/2014 07:12

Je vais m'y mettre promis mais cela va encore augmenter la pile de livre à lire. Je lis en priorité les livres que l'on me prête pour ne pas faire trop lanterner le généreux préteur. Et puis lorsqu'un livre m'intéresse beaucoup j'ai tendance à en compléter la lecture par un autre ainsi après avoir lu la magnifique correspondance de Capote, qui m'a fait relire ses nouvelles en parallèle, je me suis procuré sa biographie par Clarke qui a édité cette correspondance pour en savoir un peu plus et combler certains trous et peut être pour en savoir un peu plus sur certains personnages et faits.

xristophe 24/07/2014 00:31

Je le devrais, je me sens quasiment votre obligé...
(Mais vous, vous m'aviez promis zieuter "Bardadrac" en point-poche, du grand Gérard Genette !)
(Si j'avais fait comme vous, je ne connaîtrais pas Angelo Rinaldi - vous voyez ça d'ici, l'enjeu, de chemin de Damas...)

B.A.. 22/07/2014 07:46

Je suis tout de même bien intéressé. Les photos prennent avec le temps une autre densité. Le Trocadéro était pourtant un bel endroit pour les culottes courtes que vous affectionnez. Peut être quelques jours pluvieux de cet été vous incitera à faire partager vos images?

xristophe 21/07/2014 23:17

Mes photos sont anciennes, mais aucune au Trocadéro ! - pour répondre en même temps à une autre de vos réponses...

B.A.. 21/07/2014 07:11

C'est tout l'intérêt de voir traité un sujet par plusieurs photographes, chacun voit une chose différente et la retranscrit à sa manière. Surtout si vos photos sont anciennes j'espère que vous allez vaincre votre flemme.

ismau 09/07/2014 22:56

Merci pour ces compliments ; et pour la mise en ligne qui valorise si bien les photos, c'est toujours étonnant ... et agréable .

Bruno 09/07/2014 17:28

De belles visions nocturnes ! Bravo. La dernière vue, le long des barreaux d'échelle est impressionnante