Le cout des bulles

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Le cout des bulles

Un petit point sur les prix des dessins originaux de bandes déssinées qui ont connu une progression pour ne pas dire une spéculation ces dernières années.

Les ventes publiques de planches de B.D. commencent au début des années 90. Mais il s'agit souvent de ventes caricatives; à l'instar de celle organisée par Derib en 1991 aux Musées Royaux des Beaux-Arts de Bruxelles au profit de la recherche pour le SIDA. A l'époque une planche dessinée par Uderzo pour l'"Odyssée d'Astérix" a fait 15000 €. Autrement dit si l'acheteur a fait une bonne action, il a surtout fait une très bonne affaire...

L'année suivante un crayonné d'Hergé des "Bijoux de la Castafiore" s'est enlevé à 120 000€. Je rappellerais que lors de la vente à Artcurial du "Monde d'Hergé", la page de garde des albums Tintin des années 50 a été acquise pour 2 500 OOO €! Pulvérisant le précédent record d'une oeuvre du père de Tintin, la couverture originale de "Tintin en Amérique" qui n'était montée "qu'à" 1 338 509€.

Il faut attendre 2010 pour voir les prix s'envoler. Cette année là une gouache de Franquin représentant Gaston Lagaffe a atteint 324 005 €, une de Jacobs 105 571€ et une de Peyo 56 003€.

En mars 2014, chez Christie's Il fallait mettre 299 400 € pour emporter une planche crayonnée de "Tintin au Tibet" et 150 600 € pour une planche d'"Astérix en Corse".

Une suite de 15 tableaux d'Enki Bilal, intitulé Oxymonde a atteint 1 450 000 €. Mais est-ce toujours de la bande dessinée?

Le plus surprenant est le pris atteint par certaines pièces de dessinateur contemporains comme Gibrat dont une couverture a fait 70 000 € ou encore Sylvain Vallée avec la couverture du tome V de la série "Il était une fois en France" s'est élevé jusqu'à 19500 €. 

L'article s'appuie principalement sur les estimations de la dernière vacation de bandes dessinées à Artcurial. Les photo que j'ai prises lors de l'exposition de pré-vente sont malheureusement de médiocre qualité en raison des reflets parasitant les dessins.

Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
planche de l'album Flute à 6 schroumfs estimation 100 000 à 120 000 €

planche de l'album Flute à 6 schroumfs estimation 100 000 à 120 000 €

Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
estimation 7000 à 9000 €

estimation 7000 à 9000 €

Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Le cout des bulles
Paris, mai 2014

Paris, mai 2014

Le cout des bulles

Commenter cet article

Bruno 06/06/2014 18:50

ahh ! la planche couverture de Corentin....
merci pour cette belle recension..je n'ai toujours pas les moyens de mes envies, pas plus que chez Agathe Gaillard en 1980 ;-) qui elle ne faisait pas la BD

B.A. 08/06/2014 20:28

Je ne sais pas combien a fait cette magnifique planche mais je suppose qu'elle a dépassé de beaucoup l'estimation haute et je parierais qu'elle est retournée en Belgique. Cuvelier est un des plus triste exemples d'une carrière gâchée par la faiblesse de caractère de l'artiste. La tête n'était pas à la hauteur de la main si je puis dire...