Cody Furguson

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Cody Furguson
Cody Furguson
Cody Furguson
Cody Furguson
Cody Furguson
Cody Furguson
Cody Furguson
Cody Furguson
Cody Furguson
Cody Furguson
Cody Furguson
Cody Furguson
Cody Furguson
Cody Furguson
Cody Furguson
Cody Furguson
Cody Furguson
Cody Furguson

Publié dans peinture

Commenter cet article

xristophe 29/06/2014 18:30

Ils sont pas mal du tout ces petits gars... et la peinture, à la fois vaporeuse et dense, collante, qui va avec... Ferguson. Faible pour les plus "jeunes, comment regarderaient-ils Chérubin?" (A.R.), et re-faible, pervers (!) pour : celui qui se cache ; celui qui laisse choir un lourd pantalon, quelle délivrance ; et celui avec le punctum immédiatement érotisant, allez savoir pourquoi, de la culotte courte longue au lit...

B.A. 29/06/2014 18:57

Allez voir sur le site du peintre, il est très prolifique mais mon choix donne une bonne idée de son travail.