Auguste au Grand Palais

Publié le par lesdiagonalesdutemps

statue du doryphore

statue du doryphore

L'Auguste Prima Porta

L'Auguste Prima Porta

Moi Auguste empereur de Rome au Grand Palais est la plus belle exposition ayant pour sujet l'antiquité que j'ai vue. Encore plus réussie que celle organisée par le British Museum autour d'Hadrien il y a quelques années qui était pourtant fort belle (il doit y avoir quelques images de cette manifestation sur le blog). L'exposition et encore plus le catalogue, vraiment indispensable à tous ceux qui s'intéressent à la Rome antique, considère Auguste et son époque sous différents angles et montre bien l'autoconstruction de son personnage d'empereur et son talent politique. On peut dire que l'on peut y voir, à travers les très nombreuses pièces présentées, un echo des plus récentes recherches historiques sur la naissance de l'empire romain. Les cartouches sont remarquablement pédagogiques comme le catalogue, j'insiste sur cette merveille, qui pour être extrêmement pointu est néanmoins accéssible à qui a un minimum de culture historique. Cette mise en perspective  de la naissance d'un monde fait songer, combien l'Europe d'aujourd'hui aurait besoin d'un nouvel Auguste...

Mes photos ne sont qu'un petit aperçu de cette splendide exposition car certaines oeuvres étaient interdites de reproduction et d'autres, je pense particulièrement aux superbes camés et aux monnaies étaient impossible à photographier.

Cette promenade d'une après midi dans la Rome antique m'a donné l'envie de me replonger dans le chef d'oeuvre de Robert Graves "Moi Claude empereur" d'autant que la généalogie de la famille d'Auguste devient, après la visite ,presque claire... 

Auguste au Grand Palais
Auguste au Grand Palais
Auguste au Grand Palais
Auguste au Grand Palais
plaque campana à décor nilotique

plaque campana à décor nilotique

Auguste au Grand Palais
Tête de Crassus

Tête de Crassus

portrait d'Octavien (Auguste jeune)

portrait d'Octavien (Auguste jeune)

Auguste représenté en pontife

Auguste représenté en pontife

Auguste au Grand Palais
Auguste au Grand Palais
Auguste au Grand Palais
portraits de Caius César et de Lucius César prédestinés à être empereur et qui mourront tous deux avant leur vingtième année...

portraits de Caius César et de Lucius César prédestinés à être empereur et qui mourront tous deux avant leur vingtième année...

Auguste au Grand Palais
Auguste au Grand Palais
Marcellus idéalisé

Marcellus idéalisé

Auguste au Grand Palais
Auguste au Grand Palais
Tête de Marcellus, j'ai toujours été fasciné par ces destins inaccompli comme celui de Marcellus choisi par Auguste pour lui succéder et qui mourra jeune bien avant Auguste

Tête de Marcellus, j'ai toujours été fasciné par ces destins inaccompli comme celui de Marcellus choisi par Auguste pour lui succéder et qui mourra jeune bien avant Auguste

Auguste au Grand Palais
Auguste au Grand Palais
Niobides des jardins de Salluste

Niobides des jardins de Salluste

masques du théâtre de Marcellus

masques du théâtre de Marcellus

Oreste et pylade

Oreste et pylade

Oreste et Electre

Oreste et Electre

Auguste au Grand Palais
Auguste au Grand Palais
Auguste au Grand Palais
Auguste au Grand Palais
Balsamaire en forme de colombe. Ce type de récipient renfermait des poudres cosmétiques ou des onguents parfumés qui en était extraits lorsque l'on brisait la queue

Balsamaire en forme de colombe. Ce type de récipient renfermait des poudres cosmétiques ou des onguents parfumés qui en était extraits lorsque l'on brisait la queue

Auguste au Grand Palais
Auguste au Grand Palais
Auguste au Grand Palais
Auguste au Grand Palais
Auguste au Grand Palais
détail d'un trépied avec brasero découvert à Pompei

détail d'un trépied avec brasero découvert à Pompei

Paris, mai 2014

Paris, mai 2014

Commenter cet article

xristophe 02/06/2014 21:35

Je ne sais si je rêve : plus une seule publicité porno dans ce blog supérieur et bien-aimé - lesquelles faisaient si mauvaise impression et "louche enseigne" - et l'on s'apprêtait à descendre dans la rue pour vous libérer de cette invasion : mais vous avez apparemment, et seul, jugulé l "interface" : bravo !

B.A. 09/06/2014 08:46

Je dois être particulièrement ensuqué ce matin mais je ne comprend pas la fine allusion de votre commentaire.

xristophe 09/06/2014 00:46

Mais c'est épouvantable c'est de la science-fiction il faut fuir sur la Lune... Que font nos édiles, qu'alliez-vous faire en cette galère ? et nos genoux tremblants se dérobent sous nous...

B.A. 02/06/2014 22:15

C'est malheureusement un rêve car je n'ai aucun regard sur ces publicités qui d'ailleurs ne me rapporte rien mais qui me sont imposé de fait. Ce qui est assez étrange c'est que lorsque vous cliquez a nouveau pour appeler le blog 5 minutes après l'avoir renvoyé vous vous apercevez que la publicité pour le TGV allemand a été remplacé par une pub pour, soyons clair des putes. Si vous recommencez l'exercice cette fois ce sera une réclame pour un insecticide ou Peugeot en insistant vous pouvez tomber sur un site de rencontres gay ou une publicité pour un régime! Les publicités sont en plus pas du tout ciblées c'est ridicule mais l'hébergeur ne fonctionne que par robot sans aucun personnel, on n'a jamais un contact avec qui que ce soit...

Bruno 30/05/2014 22:13

Très belle exposition, en effet, merci pour ce superbe reportage
Quasi personne quand je l'ai visitée mi avril, j'ai pris aussi le
beau catalogue. Ces gros volumes sont très lourds et font
ployer mes étagères ;-)
Merci pour vos billets

B.A. 30/05/2014 22:33

Le catalogue est vraiment exceptionnel et renouvelle le regard que l'on pouvait avoir sur Auguste. Il met bien en évidence le continuel double jeu et même double je qu'a mené cet homme toute sa vie en réussissant à s'inventer continuellement. C'est un des personnages les plus fascinant de l'Histoire qu'à la naissance rien ne prédestinait à une telle carrière. Très intéressant est l'article sur Mussolini et Auguste. Dans le cas de ce volume c'est le poids du savoir qui fait ployer les étagères...